Quels sont nos outils de travail ?

1. Le psychomotricien travail avec un outil qui se nomme bilan psychomoteur.

2. Ce bilan psychomoteur se compose de nombreux tests, épreuves que l’on fait passer au patient pour savoir si le patient présente un retard, un trouble, une déficience ou une dysharmonie psychomotrice.

3. On parlera de retard psychomoteur lorsque l’individu n’a pas les connaissances, l’autonomie, la stabilité affective qu’il doit avoir par rapport à son âge.
On parlera de trouble, généralement après six ans, lorsque les connaissances sont acquises mais mal intégrés. Elles ne sont pas assimilés, ni structure au niveau cognitive, moteur ou affective.

On parlera de difficulté lorsque la personne peut faire l’exercice ou le mouvement une fois mais pas trois fois de suite.

On parlera de dysfonctionnement lorsque la personne a du mal à faire une épreuve selon le rythme imposé par l’école, ou la société mais peut faire la même épreuve avec un rythme plus lent.

On parlera de dysharmonie psychomotrice quand les connaissances sont dans les « normes » dans certains domaines psychomoteurs et en retards voir absent dans d’autres domaines psychomoteurs.

4. Le psychomotricien se base aussi sur l’âge du patient pour savoir ou il se situe dans son développement psychomoteur par rapport à son âge.